Verdict – Essai de l’Intense Recluse Foundation

En l’espace d’un an, Intense a renouvelé/remanié pas moins de 6 modèles de sa gamme. Un sacré chamboulement ! Au point parfois, de ne plus savoir où donner de la tête dans une offre de vélos qui ont plus qu’un simple air de famille… Y voir plus clair : raison pour laquelle on consacre à nouveau un peu de place et de temps à cette marque emblématique.

En mars déjà, l’essai exclusif du nouvel Intense Spider 27,5 apportait de quoi cerner le caractère des modèles californiens. Une lecture presque impérative pour comprendre que plusieurs questions restaient en suspend… Et que l’on se concentre ici sur l’essentiel : ce que l’Intense Recluse apporte de plus, ou pas.

 


Temps de lecture estimé : 10 minutes


 

Intense Recluse Foundation

4998 euros
14,08 kg (vérifié, sans pédale, taille L, pneus montés avec chambres)

Au catalogue, l’Intense Recluse occupe le poste du All Mountain polyvalent : 140mm de débattement arrière, 150mm devant sur une fourche en boost, chaussé de roues en 27,5 pouces. À l’oeil nu, au moment de sortir le vélo du carton, la filiation avec le frangin Intense Spider saute plus qu’aux yeux…



Une telle similarité intrigue ! Où se cachent les différences ?! Quelques détails mettent sur la piste…


Un peu plus de débattement et une cale sous la douille qui semble avoir toute son importance au moment de consulter la géométrie du vélo. Un peu plus court (-7mm de reach), un poil plus haut (+9mm de stack), un degré d’angle de chasse plus couché et 7mm plus haut au boitier…

Sur le papier, le triangle avant bascule de ce qu’il faut pour suggérer un programme plus animé. Si l’on s’en tient aux chiffres, on monte d’un cran en matière d’engagement et d’encaissement vis-à-vis du petit frère Spider…

 

 

Intérêts partagés

Des chiffres et observations en bon préalable aux motivations de cet essai. Parce qu’au final : à quoi bon essayer deux Intense aussi proches en moins d’un an ? Pour lever certaines zones de doute et asseoir, ou non, certaines impressions mise en évidence à l’essai de l’Intense Spider.

S’il fallait résumer ce dernier en deux mots : vif et exclusif. Un pur sang qui appelle à plus que de raison, qu’il faut nécessairement dompter. Une fine lame qui va vite et pousse à en faire plus, voir trop selon le bagage du pilote. Une perspective qui reste très exclusive.

« Les Intenses sont-ils tous aussi exclusifs ? »

À 11kg140 sur la balance et 11 998€ au comptoir (livrée Factory), on en attend pas moins. Mais nous n’avons pas tous les moyens de s’offrir une telle monture. Et la question de ce qu’il reste en commun aux modèles entrée de gamme vs haut de gamme est toujours brûlante.

« Quelle est la véritable part de caractère commune à tous les Intense ?! »

Deux questions essentielles auxquelles cet essai du Intense Recluse, dans sa version Foundation – la plus abordable – tente de répondre.

 

 

Valeurs intrinsèques

Il me suffit d’un premier roulage à l’aveugle pour me rappeler de bons souvenirs. Sur des réglages « de base » – SAG à 30%, détentes en milieu de plage, pas de compression. Sans prendre connaissance du poids. Le parallèle est déjà saisissant.

Même nervosité et même absence de pompage à la relance. Même debout sur les pédales, même en tirant abusivement sur le cintre à la relance, l’assiette du triangle avant est très constante, voir presque figée. Sur sol cassant, même seuil en début de course, et même tendance à « s’ouvrir » passé un certains débattement, en seconde partie de débattement.

« Je commence donc à m’en convaincre, ces traits de caractères sont intrinsèques à la marque… »

L’impression d’un vélo vif, consistant, nerveux, léger et précis à placer est bien présente. Je n’ai plus l’Intense Spider à ma disposition depuis plus de 6 mois. Je suppose donc que s’il m’était possible de comparer, je noterais tout de même un écart.

Reste que vis-à-vis de tous les autres modèles récemment roulés, l’Intense Recluse démontre la filiation. Par ailleurs, quelques tours de roue sur un Intense ACV, la version All Mountain 27,5+ de la marque ne font que me conforter. Les similarités sont évidentes. Il s’agit même du premier vélo équipé de gros boudins auquel je puisse prêter autant de précision et de stabilité.

Je commence donc à m’en convaincre, ces traits de caractères sont intrinsèques à la marque, sur les pratiques Trail et All Mountain tout du moins.

 

 

Évolution possible ?!

Ce caractère raide et nerveux a du sens sur un vélo de Trail. Mais il en a déjà moins sur cet Intense Recluse, modèle All Mountain qui se rapproche dangereusement de l’Enduro comme certains de ses concurrents. Devinci Troy, Specialized Stumpjumper, Canyon Spectral EX pour ne citer qu’eux…

Sur terrain cassant et réglages de base, ça brasse. D’ailleurs, il faut se souvenir de la conclusion au sujet de l’Intense Spider : un pur sang qu’il faut dompter… Donc un vélo qui a ce caractère, et qui, malgré plusieurs ajustement, en garde la majeure partie.

Est-ce aussi le cas de l’Intense Recluse ? Ou bien, de quelle marge de manœuvre supplémentaire dispose-t-il ? C’est en procédant à quelques petits ajustements de suspension que j’en découvre davantage au sujet du potentiel intrinsèque du vélo…

 

 

Petits ajustements…

Les plus assidus d’entre nous l’on lu dans nos parutions didactiques : un run sans chaîne peut permettre d’identifier la part d’influence du kick-back et de l’anti-squat dans le comportement d’un vélo. Sur l’Intense Recluse, elle est importante. Sans la tension de cet élément, la sensibilité s’améliore et le vélo est moins figé au moment de solliciter un appui ou une impulsion.

Reste qu’il n’est pas possible de s’en priver. Autre essai alors : rouler avec exagérément de SAG – avant et arrière, pour préserver l’assiette du vélo – et gagner en sensibilité / confort. C’est effectivement le cas. Mais le déplacement du point de pivot virtuel implique un effet indésirable sur la dynamique du vélo.

Centre instantané de rotation projeté très en avant sur la seconde moitié de course, le vélo devient un rail indéboulonnable, une vraie barre à mine à manier. L’effort est important pour lever la roue avant et faire prendre les airs. Au moindre appui en courbe, le vélo tire droit au lieu de virer.

« Un Recluse relativement sensible et confortable, pour un Intense… »

Une bonne solution apparaît en limitant la propension du vélo à travailler dans le débattement malgré un SAG important. D’origine vendu avec 2 spacers dans l’amortisseur, l’Intense Recluse propose un beau visage avec 6 spacers, complétés par 2 cales pour accorder la progressivité de la Pike.

En jouant relativement facilement sur ces éléments, la progressivité des ressorts pneumatiques semblent prendre le pas sur le reste. Le vélo gagne ce qu’il faut de confort tout en restant fidèle au dynamisme que sa géométrie lui confère. Un Recluse relativement sensible et confortable, pour un Intense… Et surtout, un vélo qui semble plus enclin à s’assagir et évoluer. Avec ces nouveaux éléments, le petit Spider parait désormais plus têtu de ce point de vue.

Dans cet esprit, les réglages du tableau ci-dessous permettent de gommer, en bonne partie, la sensation d’une seconde partie de course parfois peu consistante. Reste simplement à ajuster le nombre de spacer et de cales en fonction du débattement réellement utilisé selon le terrain, et le style de pilotage…

Réglages Avant Arrière
SAG 30% 33%
Détente -13 à -15/20 -13 à -15/20
Compressions ouvert ouvert
Token / Spacers 1 à 2 4 à 6

Clics de détente et compression comptés depuis la position la plus vissée des molettes.  SAG arrière réalisé assis/selle haute – SAG avant réalisé debout/bras en appui sur le cintre / épaule à l’aplomb du guidon. 

 

 

Nouvelle perspective…

Le set de suspensions RockShox et ses manipulations de spacers et token permettent donc d’influer favorablement sur le comportement de l’Intense Recluse. Il faut s’y prêter pour tirer pleinement parti du vélo. Les plus passionnés se plairons à cette tâche qui n’est pas donnée à tout le monde.

En matière de réglage de suspension, cette livrée Foundation ne dispose pas de toutes les options, mais force est de constater que l’essentiel est bien là. Les plus assidus d’entre nous savent de toute façon que SAG, progressivité et détentes font une grande partie du job en la matière.

Vu sous cet angle, l’Intense Recluse propose donc une perspective plus polyvalente que son petit frère très exclusif. Avec un peu plus de débattement, d’angle de chasse et de stack, on trouve sur l’Intense Recluse ce que l’on sentait si proche sur le Spider : un vélo bien taillé, capable de jouer, de se placer dans un mouchoir, de tirer partie de la moindre aspérité sans broncher.

Même une fois réglé pour plus de tolérance, l’expérience confirme les traits de caractères d’un All Mountain Intense : vif, précis, consistant. Même les roues entrée de gamme de cette livrée Foundation ne viennent pas à bout de ces observations. Le cadre et ses caractéristiques prennent une telle part dans le comportement du vélo, que la qualité de ces dernières passe ici au second plan. Ce n’est pas toujours le cas, il est donc important de le relever…

 

 

Petites approximations…

Suspensions, roues… On en vient donc à parler plus explicitement du montage et de son influence. Vaut-il les 5000€ du vélo ?! Pour répondre clairement, c’est presque dommage de mettre le doigt sur quelques détails…





À quelques détails près, on écrirait qu’il s’agit d’un modèle très abouti. À quelques détails près, on pourrait dire que le montage est aussi soigné que l’ADN de la marque présente dans le rendu final.

Notamment parce que même s’ils manquent d’image vis-à-vis de certains concurrents plus en vue, au point de mettre en question le rapport qualité/prix sur le papier, certains éléments du montage n’ont rien à se reprocher sur le terrain…


Alors, plutôt que Foundation, ce modèle mériterait de s’appeler Essential : cadre, Suspensions, roues, freins, transmission et poste de pilotage… L’essentiel y est pour s’offrir plus qu’un bon aperçu, l’essentiel du caractère bien trempé de la bien nommée marque Intense !

 

 

En conclusion

Plus que moitié moins cher, juste ce qu’il faut de capacité en plus pour être au coeur de la pratique All Mountain / Enduro comme on peut la promouvoir, l’Intense Recluse Foundation réussi le pari de sortir de l’ornière une vision très exclusive que l’on peut avoir de l’offre Intense…

Une conclusion presque évidente, du moins prévisible. Certes. Restait à la vérifier à l’épreuve du terrain. C’est chose faite, et c’est surtout l’occasion de mesurer ce qu’elle implique ici : un travail de réglage des suspensions, précieux pour tirer pleinement partie de l’Intense Recluse Foundation.

Normal donc de conclure sur une perspective différente du petit frère Spider au moment de répondre à la traditionnelle question : pourquoi voudrais-je garder ce vélo ?

« Au premier abord, quelques approximations et un montage discret me feraient presque douter. Ce serait sans garder à l’esprit qu’intrinsèquement, un vélo fort en caractère a ça en lui, avant tout pour ces forces de conception, pas son apparat. L’Intense Recluse le démontre. La marque n’a peut-être jamais aussi bien porté son nom… Mais à travers l’Intense Recluse Foundation, se montre ce qu’il faut de plus docile. Suffisamment du moins, pour se dire que l’on goûte une part essentielle du gâteau, sans s’en dégoûter. »

 

 

 

Positionnement & usage

En synthèse, le tableau de positionnement et d’usages permet, en un seul coup d’oeil, de saisir les capacités du vélo. 

Positionnement Intense Recluse

Comparées à celles des autres vélos à l’essai permettra de répondre à l’éternelle question > par rapport aux autres, qu’en penses-tu..? rendez-vous sur la page du Comparateur d’essais VTT Endurotribe pour en savoir plus >  http://ift.tt/2jBR9am

Cet article Verdict – Essai de l’Intense Recluse Foundation est apparu en premier sur Endurotribe.

from Enduro Tribe – All Mountain Magazine http://ift.tt/2jBHIb6

10 ways to make better mountain bike videos

Seth’s Bike Hacks shows us his best tips

Experiment with different angles to give the viewer the a better sense of the rider and the trail.

Experiment with different angles to give the viewer the a better sense of the rider and the trail.

GoPros are cool to use. But the output from them is barely watchable even for the rider who shot the footage. Unfortunately, Youtube is full of these long, POV videos when looking up popular trails. Riders who’ve ridden that trail before may find some segments interesting but the general public, it really is a pain to go through 35 minutes of POV content. The slogan ‘Be a hero’ unfortunately doesn’t apply to most of us when producing GoPro video.

Seth of ‘Seth Bikes Hacks’ does not make the raddest mtb videos around but his advice here is very sound. He prioritizes the key stuff first and explains his logic very clearly as well. Listen to Seth and give us hope towards getting watchable mountain bike videos on Youtube.

Type in the name of your favorite mountain bike trail, and you’re likely to see a few videos posted directly from someone’s action camera. Sometimes, they’re cool, but usually they suck. When they are edited, it’s usually to add long title screens, annoying music, or over the top transitions which only exacerbate the nausea you’re experiencing… that is if you’re still watching.

But action cameras are the easiest way to record your ride, hands down. So how can you use them to make videos that don’t suck?

  1. Get a good camera angle.
  2. Use the proper settings.
  3. Record some other non POV stuff!
  4. Edit your video.
  5. Choose your very best clips.
  6. Lose the title screen and crazy transitions.
  7. Let us hear the trails.
  8. Edit to the music.
  9. Get more angles.
  10. Tell a story.

About the author: Francis Cebedo

The founder of mtbr and roadbikereview, Francis Cebedo believes that every cyclist has a lot to teach and a lot to learn. "Our websites are communal hubs for sharing cycling experiences, trading adventure stories, and passing along product information and opinions." Francis’ favorite bike is the last bike he rode, whether it’s a dirt jumper, singlespeed, trail bike, lugged commuter or ultralight carbon road steed. Indeed, Francis loves cycling in all its forms and is happiest when infecting others with that same passion. Francis also believes that IPA will save America.

from Mountain Bike Review http://ift.tt/2c3umgO

Business : Magura passe en direct !

Dans le cadre de sa distribution française, Magura change de politique.

from Les news velovert.com http://ift.tt/2c216qm

Vision du Evil Following par Silverfish UK

Silverfish UK est  l’équivalent d’un RaceCo ou d’un Tribe chez nous – importateur UK de marques liées à l’univers du vélo. Et eux, en plus, ils ont la marque qui fait du bruit en ce moment, Evil Bikes.
Pour incarner leur travail, ils ont monté un demo bike sur la base d’un Following 2016/2017 – même modèle que le #mtbcheckbikeproject, mais dans le dernier vert lime très frais !

evil-the-following-amen

Coté équipements, Silverfish a pioché dans les catalogues de ses autres marques: E13 pour les roues et la transmission, Formula pour la fourche et les freins , RaceFace pour les périphériques et la tige de selle télescopique.
Et au final, ça donne un Evil que l’on commence forcement à bien connaitre, mais dans un mode différent – suscitant chez nous un vrai désir de comparaison avec le montage saison 1  du #mtbcheckbikeproject !

from MTB-CHECK http://ift.tt/2bkM9iL

Unreal! black hills – south of France 🙌🏻 Pic by @stefcande for @racergloves catalogue.🌅#blackhills #landscape #sunset #racergloves #maviccycling #intensecyclesfrance #smithoptics #conformegarage

byhttps://www.instagram.com/p/BGFSEKCnzgh/

On a vu la neige dans les #hautesalpes notre routard était content😁#guillestre #05 #petitportage #yeticycles #giant #canyonbikes #iamspecialized #rockymountaincycles #yt #allmountain #enduromtb #vtt #btt #mtb

byhttps://www.instagram.com/p/BGEyPQJv6BA/

Ça grimpe les #hautesalpes #05 #guillestre #cabanedecugule #allmountain #enduro #mtb #btt #vtt #adventuremtb #adventiretime #vivementladescente #yeticycles #rockymountaincycles #iamspecialized #canyonbikes #giant #petitportage

byhttps://www.instagram.com/p/BGCtD3oP6Ly/