Break

Bar de plage, 20h, bière blonde pour ma moitié et moi, enfants sages qui jouent et se font des amis, le tout face à l’un des plus beaux lagons du monde à Piantarella, dure la vie.
J’oubliais, avec le soleil qui se couche en prime et une musique sympa en fond, aie!!! Ça pique!

Caverne aux trésors

Partis pour la Corse, nous avons laissé une partie du matériel de montagne dans une cache secrète. Une grande partie d’EspritOutdoor condensée dans 2m3: Intense Uzzi, Scott Crus’air pour le ski de rando, Rossignol SC86 pour la piste et le freeride, dissimulés au fond, une paire de Zagg Purist Light pour le ski de rando Telemark, plus toutes les paires de chaussures associées. Vous avez dit « atteint », non, non, mais sans doute passionné!

30,8 nœuds !

Ouahhhh! Piantarella mérite bien son titre de spot ultime. Vent d’Est hier encore, établi à 20-25 nœuds, spot glassy à souhait. Matériel différent pour essayer: RRD 120l de pur slalom (89×243) avec lame Select de 39cm! Voile Simmer de 7m2 au départ, échangée contre une 6m2 tellement j’étais à la ramasse.

Encore 1h au planning non stop, mais cette fois avec le GPS. Lors d’une des risées, je me suis bien assis dans le harnais pour ne rien laisser passer de la claque de vent et essayer de profiter au mieux de l’acceleration: résultat, 30,8 nœuds au GPS, yesssss!

J’ai à nouveau pris mon matériel auprès de Bonifacio Windsurf (il faut rentrer à pieds sur le spot à droite en arrivant par la route, passer une première crique dans les rochers et ils sont là). Et la photo a été prise sans trucage…

20120727-074219.jpg

Ils sont super sympa, très pros tout en étant décontractés. Matériel de l’année dispo en location, possible de réserver à l’avance sa location, le matériel est prêt pour aller à l’eau, on peut changer si les conditions évoluent, départ sur le spot, on navigue dans la lagune, sur le banc ce salle, c’est féerique. Que du bonheur!

Et finalement, ce sera ma troisième journée consécutive au planning en planche en plein été! Avec du soleil! En simple maillot de bain! Cela m’est arrivé pour la dernière fois à Tarifa en 1994! Et 3 jours de planche une même semaine d’été en combinaison, c’était en 2007 en Bretagne à Goaz Treiz. Enfin l’effet Corse est là. Trop bon!!!

Le quatrième pilier

EspritOutdoor est né de mes passions, évidemment le VTT, le ski, le trial & la course à pied, mais aussi et surtout la planche.
Nous avons eu la chance hier de pouvoir profiter d’une petite session thermique comme il faut à Piantarella, mythique spot de Corse du Sud: vent établi à 15nds, 7,5m et 122l RRD, un lagon fabuleux, température de l’eau à 25 de l’air à 32…un petit coin de paradis. Une heure a lacérer le spot, à tirer des bords non-stop, enchaînant planning et jibes sans fin. C’était TROP BON!!!!! Définitivement impossible pour moi de préférer l’une de mes passions parmi les 4. Décidément ces vacances sont extraordinaires.

o20120726-074457.jpg

20120726-074511.jpg

20120726-074522.jpg

Plus de récits sur Piantarella à venir. Et merci à ma moitié pour les photos 😊

Vends Caméra Drift Innovation Stealth HD Toutes Options

Elle est top!

Fin : 2 août 2012 07:21:46 HAEC

$(KGrHqJ,!q4E+oTSfLYEBQDN80TT(w~~60_1.JPG?set_id=8800005007

URL pour iPhone/iPad
Vends Caméra Drift Innovation Stealth HD Toutes Options

URL pour le navigateur :
Vends Caméra Drift Innovation Stealth HD Toutes Options

Turner

Encore une marque qui fabrique toujours à la main aux États-Unis. Et encore un système VPP. Pas mal de ressemblances avec THE référence.
Lu avec attention dans le numéro de mai 2012 de Bike, un article intéressant sur le Turner 5-Spot.

20120724-205045.jpg

Conclusion de l’article:
Le 5-Spot est donc à conseiller en priorité à tous les riders qui aiment, avant toute chose, l’éclate totale au guidon de leur VTT, pour des runs endiablés qui ne s’arrêtent jamais, mais aussi aux adeptes de la compétition enduro ou DH marathon, car l’essayer c’est l’adopter.

Mon avis: les biellettes reliant les triangles avant et arrières me paraissent bien fines ce qui peut nuire à la rigidité latérale…

Motivé!

Première course à pieds en Corse. Expérience intéressante avec du bon et du moyen.
Le positif: les montagnes et collines omniprésentes rendent le terrain naturellement difficile et font de chaque entraiment un fractionné incroyable (quasi 250m D+ en 5km!).
Le « pas top »: très difficile de trouver le moindre endroit pour courir au calme, en dehors des voitures et routes. Là où nous sommes, la seule option qui évite de couper à travers le maquis et les résidences, est la petite route sinueuse qui mène à notre logement. Résultat, j’ai failli me faire écraser 4 fois au détour des virages serrés de la route.